La Porte King Faisal

Publié le 07/12/2012 à 20:16 par architectureislamiquejerusalem
La Porte King Faisal

Bab al atm

باب العتم

 

La Porte de la Gloire des Prophètes (Bâb Charaf el anbiâ). Elle est placée sur le côté septentrional du Masdjed. C'est peut-être celle par laquelle entra Omar ebn El-Khattâb, le jour de la prise de Jérusalem. Dieu est plus savant. On l'appelle actuellement Porte de la Dawâdâriyeh, du nom d'une Madraseh construite à côté d'elle et dont nous parlerons.

 

 

Période: AYYOUBIDES

Date: 610 / 1229

Emplacement geographique: Mosquée al Aqsa

(Esplanade des mosquées)



La Fontaine Sha'lan

Publié le 06/12/2012 à 20:21 par architectureislamiquejerusalem
La Fontaine Sha'lan

Sabil Sha'lan

سبيل شعلان

Période: AYYOUBIDES

Date: 613 / 1232

Emplacement geographique: Mosquée al Aqsa

(Esplanade des mosquées)

Ecole Malik Mu'azzam Isa Omariye

Publié le 05/12/2012 à 23:55 par architectureislamiquejerusalem
Ecole Malik Mu'azzam Isa Omariye

Madrasa Malik Mu'azzam Isa Omariye

المدرسة المعظمية

 

La Madraseh Mo'addamiyeh, waqf d'El Malek el Mo'addam 'Ysa. Il en a déjà été question dans la biographie de ce prince. Elle fait face à la Porte Charaf el anbiâ, connue sous le nom de Porte de la Dawâdâriyeh. L'acte de waqf est daté du 29 djoumâda 1’ de l'année 606 (29 novembre 1209). J'ai parcouru ce titre dans lequel étaient énumérés de nombreux biens-fonds dans différents villages; ils ont été pris, pour la plupart, et se trouvent entre les mains de diverses personnes qui les détiennent, soit à titre d'iqtâ' (apanage), soit en toute propriété.

 

 

Période: AYYOUBIDES

Date: 614 / 1233

Emplacement geographique: Rue Tariq Bab Sitti Mariam

(Quartier Musulman)

La Porte de la Rémission

Publié le 04/12/2012 à 22:19 par architectureislamiquejerusalem

Bab al Hittah

باب حطة

 

Période: AYYOUBIDES

Date: 617 / 1236

Emplacement geographique: Mosquée al Aqsa

(Esplanade des mosquées)

Le Mausolée Barka Khan Khalidi Library

Publié le 03/12/2012 à 23:27 par architectureislamiquejerusalem
Le Mausolée Barka Khan Khalidi Library

Mausoleum Barka Khan Khalidi Library

تربة بركة خان

Période: AYYOUBIDES

Date: 644 - 792 / 1263 - 1411

Emplacement geographique: Rue de la chaine

(Quartier Musulman)

La Coupole (Dôme) de Moussa

Publié le 03/12/2012 à 22:25 par architectureislamiquejerusalem
La Coupole (Dôme) de Moussa

Qubbat Moussa

قبة موسى

Période: AYYOUBIDES

Date: 647 / 1266

Emplacement geographique: Mosquée al Aqsa

(Esplanade des mosquées)

La chaire de Salah al Din

Publié le 02/12/2012 à 22:30 par architectureislamiquejerusalem
La chaire de Salah al Din

Minbar Salah al Din

منبر صلاح الدين

L’incendie de la mosquée al Aqsa et du minbar Salah al Din qui fût complètement détruite en 1969 par un fanatique australien.


Période: AYYOUBIDES

Date: ?

Emplacement geographique: Mosquée al Aqsa

(Esplanade des mosquées)

La Mosquée Ad Disi

Publié le 01/12/2012 à 00:26 par architectureislamiquejerusalem
La Mosquée Ad Disi

Masjid Ad Disi

مسجد الديسي

Période: AYYOUBIDES

Date: ?

Emplacement geographique: Rue Tariq Bab nabi Daoud

(Quartier Juif)

Ecole al Afdaliya (Détruite)

Publié le 01/12/2012 à 00:00 par architectureislamiquejerusalem
Ecole al Afdaliya (Détruite)

Madrasat al Afdaliya

مدرسة الفضيلة

 

La Madraseh Afdaliyeh, connue autrefois sous la dénomination d' El Qobbeh (la Coupole), dans le quartier des Maghrébins. C'est un waqf d'El Malek el Afdal Nour-ed-dyn Abou'l-Hasan ‘Aly, fils d'El Malek Salâh-ed-dyn, que Dieu l'enveloppe de sa miséricorde! Il en fît donation en faveur des jurisconsultes Mâlékîtes à Jérusalem. Il constitua aussi en waqf le quartier des Maghrébins en faveur de la Communauté des Maghrébins, sans distinction d'origine, hommes et femmes. La donation eut lieu à l'époque où ce prince régnait sur Damas dont Jérusalem formait une annexe. Néanmoins les titres de ces deux donations ne s'étant pas retrouvés, on dressa un procès- verbal établissant la mise en waqf pour chaque bien-fonds; le contenu en fut certifié par devant les autorités judiciaires (au Mahkameh), après le décès du fondateur. On a rencontré ci-devant la date du règne d'El Malek el Afdal et celle de sa mort. Au nombre de ses legs pieux est le Masdjed situé auprès de Qomâmeh (l'église du Saint-Sépulcre), au dessus de la prison de la Chortah (la police); il le constitua en waqf en l'année 589 (Comm. 17 janvier 1193 ), qui est celle dans laquelle mourut son père; on y voit un minaret qui a été refait antérieurement à 870 (Comm. 24 août 1465). Un archéologue israélien a révélé qu'une pièce ressemblant à une salle de prière musulmane avait été découverte sur le site de la rampe de la porte des maghébins. L'office des biens religieux musulmans (Waqf), qui n'en avait pas été informé jusque là, a dénoncé l'attitude de l'Autorité israélienne des antiquités. Il y a deux semaines, des archéologues israéliens ont commencé des fouilles préparatoires avant la construction prévue d'un nouvel accès piéton à l'Esplanade des Mosquées. Le chemin de la porte Mughrabi s'est partiellement effondré lors d'une tempête de neige en 2004. Israël a donc jugé nécessaire de bâtir une nouvelle rampe d'accès. "En 2004, lorsque la rampe Mughrabi s'est effondrée, une petite pièce a été découverte qui contenait une alcôve surmontée d'un dôme, une sorte de niche de prière musulmane, orientée au sud", écrit l'archéologue Yuval Baruch dans un article publié sur le site Internet de l'Autorité des antiquités avant le début des travaux actuels. "Certains avancent que ce sont les restes d'une salle de prière qui faisait partie d'une madrasa (école coranique)". L'Autorité israélienne des antiquités, qui mène les fouilles préparatoires et les travaux de construction, a fait valoir dimanche que la petite pièce n'était peut-être pas une salle de prière, que les archéologues n'en seraient surs qu'après une étude plus poussée. "Si ce qui est découvert est important, ce sera préservé et conservé en tant que partie du parc archéologique" voisin des lieux saints, a assuré Osnat Goaz, une porte-parole. Pourquoi alors ne pas en avoir informé le Waqf plus tôt, s'interroge Adnan Husseini, président de l'office des biens religieux musulmans? "Nous n'avons rien appris de cela", a-t-il déploré. "Ils cachent constamment des choses". "C'est ainsi qu'ils agissent", a commenté Amos Gil d'Ir Amim, une association israélienne qui milite pour la coexistence des différentes communautés à Jérusalem. "Ils ne veulent pas trouver tous les vestiges, mais seulement les vestiges judaïques". Contacté par l'Associated Press, Yuval Baruch a expliqué que l'Autorité des antiquités avait décidé de ne pas révéler l'existence de la petite pièce plus tôt car les archéologues avaient besoin de temps pour établir à quel usage elle avait servi. Jusqu’en 1967, la zone du Mur occidental comprenait des bâtiments du quartier Maghrébin et du quartier El- Meidan. Il y avait dans la rue perpendiculaire au Mur occidental une madrasa ( école islamique) appelée Al Afdalia, construite en 1199 durant la période Ayyoubide ( 1111- 1254), et elle accueillait les croyants de l’ordre des Malki. Il y a très peu d’information sur ce bâtiment. Il a été détruit avec les autres bâtiments de ce quartier, mais une rampe en terre demeure, menant à la porte des Maghrébins, et contenant les ruines de la madrasa.

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20070219.OBS3160/fouilles-a-jerusalem-des-decouvertes-dissimulees.html

 

 

Période: AYYOUBIDES

Date: 580/1199

Emplacement geographique: Près de la porte des Maghrébin

(Quartier Maghrébin)

Le Quartier Maghrébin

Publié le 30/11/2012 à 00:15 par architectureislamiquejerusalem
Le Quartier Maghrébin

Harat al Maghraba

حارة المغاربة


Le quartier maghrébin de la veille ville de jérusalem devrait son nom aux marocains qui ont repondu a l' appel de salah din pour defendre jérusalem de la main des croisés. Le quartier possédé de nombreux vestiges remontant au 14 eme siecles : mosquée, khan et zawiyya. Les habitations sont constituées de petite maisons, serrées autour de rues étroites, insalubres, selon les israeliens qui parlent de taudis mais dans un état convenable, selon les jordaniens et les palestiniens. Quatre jours après la prise de Jérusalem, le 11 Juin 1967 les craintes se précisèrent quand les autorités détruisirent au bulldozer le Quartier Maghrébin, une zone historique de la ville, en prévenant les habitants à peine trois heures à l’avance. Certains périrent sous les décombres de leurs maisons, des mosquées dont la mosquée et madrasa Al-Afdaliya et 138 bâtiments historiques ainsi que de nombreuses propriétés du waqf islamique furent rayées de la carte sans autre forme de procès. 125 familles composées d'un total d'environ 1000 personnes furent chassées. L'objectif était de créer une vaste esplanade, devant le mur, pour permettre la réunion de centaines de fidèles et la mise en valeur du haut lieu du judaisme.

 

 

Période: AYYOUBIDES

Date: ?

Emplacement geographique: Place du mur des lamentations

(Quartier Maghrébin)


DERNIERS ARTICLES :
Le temple de Salomon
Le temple de Salomon هيكل سليمان   La persistance israélienne à porter atteinte à la mosquée al Aqsa dans l'intention de construire le troisième temple sur ses décombres
INDEX
Visitez virtuellement Jérusalem et l' architecture islamique de tous les sites et lieux de cultes. Pour cela Cliquez sur les liens et bonne visite.   L'importance de Jéru
Israel lance la division d' al Aqsa
Israel lance la division d' al Aqsa إسرائيل تشرع في تقسيم المسجد الأقصى   La Fondation Al-Aqsa pour la Dotation et le Patrimoine a révélé que des membres du Likud, menés
Les fidèles du Mont du Temple
les fidèles du Mont du Temple   8 octobre 1990. Un groupe juif appelé « les fidèles du Mont du Temple » posent dans la ville de David la première pierre du troisième Temp
La Mosquée al Aqsa
La Mosquée al Aqsa المسجد الاقصى   La mosquée al Aqsa est le joyau de la ville al Quds (Jérusalem) On ne peut pas imaginer al Quds sans la mosquée al Aqsa et on ne peut p